Résultats finaux de l’Assemblée générale de l’AMI 2017

This post is also available in: English Nederlands Italiano Deutsch Français Español

 

Rome, Italy, September 17-21, 2017

Thème : « A la recherche de racines »
Trouvons les  » Dix Commandements « , des lignes directrices pour les soldats qui travaillent pour la paix au pays ou en mission à l’étranger, en recherchant les racines de notre foi et de notre foi.

A l’invitation de Mgr Santo Marciano, l’Ordinaire militaire d’Italie, les délégués de l’AMI de 4 continents se sont réunis du 17 au 21 septembre 2017 pour discuter ensemble de « Rechercher nos racines » : trouver le noyau central ou un nouveau « 10 commandements » que tous les militaires catholiques, jeunes et vieux, pourraient utiliser pour concentrer leur vie au milieu de toute activité militaire. En raison de l’emplacement à Rome, en plus des experts universitaires et militaires, nous étions assez proches pour recevoir un exposé de Mgr Tomasi qui a souligné que le droit international est essentiel à l’interaction humaine, et qu’une telle loi a vraiment besoin d’une base morale. Le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical pour la culture, a expliqué comment l’Église considère vraiment l’armée non seulement comme un protecteur de la société, mais comme une partie intégrante de la culture contemporaine, tant dans son rôle de gardien de la paix que dans la réponse aux urgences. Comme l’a expliqué le professeur Theo de Wit, dans le contexte militaire, cela signifie qu’il faut rechercher le patriotisme (l’amour de son pays et le désir de partager ses bienfaits) plutôt qu’un nationalisme qui peut souvent tomber dans la violence. Un deuxième aspect de l’accueil à Rome a été la possibilité de participer à des rencontres diplomatiques avec un certain nombre d’attachés militaires des différentes ambassades – facilitées de nouveau par l’Ordinariat militaire italien qui a donné un excellent concert orchestral et choral de son organisation qui a rempli le Panthéon le mardi soir et a été transmis au-delà de ces anciens murs Rome, Italie, 17-21 septembre 2017. Il s’agissait d’une nouvelle initiative majeure, qui a ouvert de nouvelles portes et a permis aux membres et aux délégués de l’AMI d’interagir avec d’autres membres de leur pays lors de cet événement et de coordonner les activités futures. Le meilleur aspect de la rencontre à Rome a peut-être été la rencontre du mercredi matin avec Sa Sainteté, le Pape François, lors de son audience générale. Non seulement notre président et notre secrétaire général lui ont remis l’insigne de l’IAM, mais tous les délégués ont reçu sa bénédiction spéciale – et ramèneront grâce et enthousiasme à leurs nations et unités militaires respectives.Outre l’élection d’un nouveau président, le Vice-amiral (retraité) Matthieu Borsboom, d’un nouveau secrétaire général, le Col Domenico D’Órtenzi, et du trésorier, le SGT Damiano Pandolfo, les discussions ont porté sur la possibilité de rendre AMI plus accessible à tous les grades militaires du monde (peut-être grâce à une application qui pourrait être téléchargée gratuitement sur tout téléphone cellulaire, et les actions dans ce domaine sont en marche).
 Nous avons également continué à nous appuyer sur les activités diplomatiques de cette conférence pour être d’une plus grande valeur en tant qu’ONG pour le Vatican ou tout groupe ayant besoin de puiser dans l’expérience des catholiques fidèles qui servent dans le monde entier dans une variété de nations et d’unités militaires. Un produit final de la recherche des racines a été l’élaboration de l’acronyme AMI qui, comme les 10 commandements, pouvait être facilement mémorisé en toute circonstance : A pour amore, un amour pour Dieu par-dessus tout et un amour pour nos semblables humains à tout âge et en tout lieu (même dans une force antagoniste) ; M pour le ministère militaire, souvent guidé de pair à pair à tous les niveaux, et parfois transportant des éléments sacrés dans des endroits autrement inaccessibles ; I pour les informations, y compris le partage du message du Christ par des mots et des exemples, même dans le pire des circonstances, et par tout moyen possible.Au retour des délégués et de tous les participants, ils y porteront les débuts des efforts diplomatiques, le début d’une initiative App, la gloire des merveilles de Rome et les bénédictions de la rencontre papale à leurs nations, évêques et peuples.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.